Taches : l’alcool à 90 degrés, une astuce à connaître

Nos grands-parents le savent, l’alcool ménager à 90 degrés est une solution souvent efficace pour venir à bout d’une tache récalcitrante. On fait le point sur les taches que l’alcool à 90 degrés permet de nettoyer !

La technique gagnante pour nettoyer avec l’alcool à 90°

Si l’alcool à 90 degrés se prête bien au nettoyage d’un nombre varié de taches, la méthode reste la même.

Commencez par vous munir d’un linge propre et sec, par exemple un chiffon, et de gants de nettoyage. Ensuite, imbibez un coin du linge avec de l’alcool ménager à 90 degrés.

Pour nettoyer la tache, frottez alors doucement le tissu à l’aide de ce linge jusqu’à ce qu’elle s’efface. Enfin, concluez l’opération par un rinçage à l’eau claire !

Les taches à enlever avec l’alcool à 90 degrés

L’alcool à 90 degrés est particulièrement adapté pour les taches de gras, comme les traces de doigts ou encore les taches de fond de teint.

Une couleur particulièrement vive à effacer ? Pour les taches d’herbe comme pour celles d’encre ou de mercurochrome, l’alcool à 90 degrés sera également votre allié !

Enfin, les taches alimentaires comme celles issues du vin, du café ou encore d’un jus de fruit ne résisteront pas non plus à cette solution.

L’astuce en plus : l’alcool à 90 degrés permet également de venir à bout des taches qui ont sali un matelas. N’oubliez pas l’étape du rinçage !

L’alcool à 70 degrés, une alternative efficace

Si le choix qui s’offre à vous en pharmacie ou en grande surface se limite à l’alcool à 70 degrés, c’est une alternative tout à fait valable.

En réalité, l’alcool à 70 degrés possède même certaines vertus supplémentaires : il s’évapore moins rapidement que son équivalent à 90, et c’est un antiseptique plus efficace. En effet, il contient moins d’alcool et donc davantage d’eau, ce qui lui permet de mieux s’infiltrer dans les cellules des bactéries pour les éliminer !