Epices et régime : maigrir avec les aromates, les alliés minceur

Une des clés de la réussite d’un régime, c’est le goût, la saveur de vos plats. Un repas fade ne vous encourage pas à poursuivre votre régime. Vous vous lassez, des envies d’aliments plus goûteux se font jour… Vous risquez de craquer.
Ainsi, élargissez votre palette de saveurs: orientez-vous vers les fines herbes, les épices, les condiments et les aromates.
Habituellement, ils sont peu caloriques et souvent riches en vitamines et minéraux.

Quelques herbes et condiments dont il ne faut pas se passer
– Le cerfeuil: il se caractérise par sa richesse en vitamine C et A. Il est préférable de le consommer frais afin de préserver ces vitamines. Il est idéal pour parfumer les salades et les poisons avec sa saveur anisée.
– Le persil: il est reconnu par sa richesse en vitamine C, en carotène et en minéraux (potassium, calcium). Il est préférable de consommer le persil frais pour préserver ses vertus nutritionnelles.
– L’estragon: il parfume à merveille les volailles (le poulet), les salades et les condiments (moutarde, vinaigre). L’estragon est peu calorique. Il se caractérise par sa teneur en vitamine C. Grâce à son parfum prononcé, il permet de diminuer l’apport d’huile dans l’assaisonnement des salades.
– Le basilic : il s’utilise frais mais aussi séché ou surgelé.
Un délice dans une salade de tomates.
– La sauge : elle s’utilise pour rehausser la saveur des salades et de certaines viandes.
– Le laurier: un des trois éléments du bouquet garni. Il parfume les viandes, les salades et les poissons.
– La menthe: les plus connues sont la menthe verte et la menthe poivrée. Elles sont très aromatiques. Elle doit sa saveur à la présence de menthol, une essence qui laisse une sensation de fraîcheur dans la bouche. Il est préférable d’utiliser la menthe fraîche, mais elle se trouve sous forme séchée et surgelée. Elle amplifie la saveur de certains légumes, des salades, des volailles et des fraises
– La noix de muscade : elle est hautement appréciée pour sa saveur douce et exotique. Elle relève les plats salés comme les béchamels, potages, purées, soufflets et les plats sucrés comme les crêpes, les cakes
– L’olive : l’olive verte contient moins de graisses (13 g/100 g versus 35 g/100 g) et de calories (115 kcal/100 g versus 330 kcal/100 g) que l’olive noire.
– Le cornichon: il appartient à la famille des concombres.
C’est un aliment très salé ou vinaigré et peu calorique (10 kcal/100 g).

Aliment Bonus : le chocolat

Ne vous inquiétez pas, un petit carré de chocolat noir, au lait ou blanc ne met pas en péril votre régime amaigrissant. La cabosse est le fruit du cacaoyer.
Elle contient entre 20 et 50 graines de cacao. Le chocolat est fabriqué à partir d’un mélange de pâte de cacao, de sucre et de beurre de cacao auxquels on peut ajouter divers ingrédients (lait, noisette ) qui modifient son goût et sa texture.
Le chocolat noir doit contenir au minimum 35 % de cacao.
Le chocolat de qualité contient peu de sucre.
Le chocolat au lait comporte environ 40 % de cacao. La teneur en sucre est élevée (souvent jusqu’à 50 %). Il peut contenir jusqu’à 5 % de matières grasses végétales.
Le chocolat blanc ne contient aucun composant solide de cacao, mais seulement du beurre de cacao, additionné à du sucre, du lait et des d’arômes.
Le chocolat est un aliment énergétique (en moyenne 520 kcal pour 100 g) et riche en magnésium. Le magnésium présente une action apaisante et anxiolytique. Les effets stimulants et euphorisants du chocolat seraient liés à sa teneur en phényléthylamine, précurseur de la sérotonine, impliqué dans la régulation de l’humeur. De plus, le chocolat contient de la théobromine et de la caféine. Ce sont des psycho-stimulants favorisant l’éveil et la performance intellectuelle.